Nos musées

A côté des livres, manuscrits, pièces d’archives et estampes, la SHPF conserve des objets témoins de l’histoire des protestants français- tels qu’un panneau peint des tables de la Loi, des coupes du Désert, des méreaux, ainsi que des tableaux de peintres du XVIIe au XIXe siècle.

La salle de lecture est le lieu d’expositions temporaires.

Au plus près de la mémoire des terroirs protestants, la SHPF a créé et soutient plusieurs musées.

En outre, la SHPF a contribué à l’édification d’un certain nombre de monuments entretenus avec l’aide des musées ou institutions qui lui sont associés.

 

 

MUSÉES SOUS L’ÉGIDE DE LA SHPF

 

MUSÉE DU DÉSERT, fondé en 1910, bibliothèque (livres et manuscrits, xviie et xviiie siècles), site de l’Assemblée annuelle du Désert, le premier dimanche de septembre : Mas Soubeyran, Mialet – 30140 Anduze. Tél. : 04 66 85 02 72. Conservateur : Denis Carbonnier.

 

MUSÉE JEAN CALVIN, ouvert en 1930, administré depuis 1955 par un comité bipartite associant la SHPF et la ville de Noyon : 6 place Aristide-Briand – 60400 Noyon. Tél. : 03 44 44 03 59. Conservateur : Cécile Petigny.

 

MUSÉE DU VIVARAIS PROTESTANT, installé en 1932 dans la Maison de Pierre et Marie Durand, classée monument historique (1969), au Bouschet-de-Pranles – 07000 Privas. Tél. : 04 75 64 22 74. Président du Comité :N**.

 

CHÂTEAU du BOIS-TIFFRAIS en VENDÉE – Musée régional d’histoire protestante. Fondation BAGE, Le Bois-Tiffrais, 85930 Monsireigne. Ouvert en 1948. Conservateur : Denis Vatinel.

 

MUSÉE DU PROTESTANTISME DAUPHINOIS, propriété d’une Société rattachée à la SHPF, Le Poët-Laval – 26160 Le Poët-Laval. Tél. : 04 75 46 46 33. Président du comité : N***.

 

MÉMORIAL HUGUENOT de l’Ile Sainte-Marguerite, 06400 Cannes, prison royale où furent enfermés à vie six pasteurs rentrés en France après la révocation de l’édit de Nantes. Conservateur : Sylvie Cadier. Tél. : 04 93 36 41 07.

 

 

MUSÉE VIRTUEL DU PROTESTANTISME, en coproduction avec la Fondation Eugène Bersier. Responsable : Michel Widmer.

 

MONUMENTS

 

MÉMORIAL DU SERRE DE LA PALLE, érigé en 1929 à Saint-Genest-Lachamp (Ardèche), en mémoire de l’assemblée du 19 février 1689, massacrée par les troupes royales.

 

MONUMENT de Pierre Laporte dit Rolland, à Castelnau-Valence (Gard).

 

MONUMENT DE LA COMBE DES LOGES, érigé en 1929 en souvenir d’assemblées du Désert à Saint-Preuil (Charente).

 

MONUMENT DE LA BOÎTE À CAILLOUX, à Hesbécourt (Somme), inauguré en 1934 en souvenir des assemblées clandestines en 1691-1692, à l’initiative du pasteur Gardien Givry (1647-1700 ?), à l’origine des communautés réformées de la Thiérache ; inscrit à l’inventaire supplémentaire des Monuments historiques.

 

MONUMENT DE LA PIERRE PLANTÉE, érigé en 1922 à Castelnau-de-Brassac (Tarn), à la mémoire du prédicant Corbière, tué à Saint-Jean-de-Frech le 3 avril 1689 ; monument historique depuis 2015.